Ma plume et nous

Un forum ou les écrivain amateurs et professionnels sont tous rois ! Venez découvrir les histoires des menbres et faire découvrir le fruit de votre imagination a votre publique.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contre tout attente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ptite-liline
Co-Admin
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 20
Localisation : France

MessageSujet: Contre tout attente   Sam 31 Aoû - 15:43

Le titre est provisoire. C'est une histoire que j'ai commencé hier soir.


Voici le chapitre 1 :


Après avoir dîné, Nathan entreprit une petite promenade nocturne et digestive. Il n'avait pas pour habitude de prendre son repas tôt le soir dans le seul but de visiter la ville dans son calme le plus complet, à l'heure où bon nombre d'habitants avaient déjà sombré dans le sommeille.
On pourrait croire que ce rituel accomplit chaque soir le lasserait, qu'il aurait visité le moindre recoins de la ville et n'aurait plus aucun intérêt à marcher sans but dans le noir mais en réalité, ça lui était toujours aussi important puisqu'il déménageait assez régulièrement et découvrait donc des endroits qu'il n'avait encore jamais fréquenté.
Il ignorait, d'ailleurs, pourquoi il déménageait : il n'était poursuivit par personne et était trop jeune pour que ce soit une obligation de la part de son travail. En effet, du haut de son mètre quatre-vingt, Nathan n'était âgé que de seize ans. Ses parents ayant péris lors d'une fusillade de bas quartier, il avait prit la décision d'errer en solitaire de ville en ville, refusant d'être placé en famille d'accueil et ne voulant en aucun cas se retrouver ailleurs. Il avait donc fait ses valises sans prendre une seule minute pour faire son deuil.
A chacune de ses arrivées dans une nouvelle ville, il se disait qu'il allait y rester, que rien ni personne ne pourrait le faire changer d'avis. Mais à chaque fois, un horrible pressentiment le tenaillait et le forçait presque à quitter la ville. Il n'avait aucun ami, plus de famille, plus d'attache. Il n'avait aucune raison de vivre si ce n'était découvrir le monde. Accompagné d'une immense fortune laissée par ses parents, il pouvait se permettre de prendre la route chaque fois qu'il le désirait sans devoir travailler pour gagner son pain ou un endroit dans lequel loger.
Il ne suivait plus ses études. Il rêvait pourtant de devenir ingénieur et de reprendre la société de son père à sa mort, il ignorait encore qu'elle allait advenir aussi rapidement.
Il se baladait tout en observant les alentours sachant très bien qu'il n'était que de passage. Il s'arrêta devant l'entré d'un parc. Vu l'heure tardive, celui-ci devait être désert. Pourtant Nathan ne put réprimer les quelques frissons qui s'invitaient contre son gré sur ses bras nu.
Il ne portait qu'un simple débardeur blanc ainsi qu'un vieux jean délavé qu'il ne pouvait se résoudre à jeter tant il lui était précieux. Il ressemblait à n'importe quel adolescent de son âge. Ses cheveux bruns étaient taillé de façon à ce qu'il ait quelque mèches rebelles tombant sur des yeux de la même couleur. Son allure de bad-boy venait du fait qu'il portait sur l’oreille gauche une boucle d'oreille appartenant autrefois à sa mère mais personne ne pouvait contester son sourire charmeur.
Néanmoins il se trouvait qu'il était l'exacte opposé de son apparence. Il était plutôt vif et malin, capable de se tirer de pas mal d’ennuis ; son intelligence lui permettait de ne pas dépenser trop d'argent de ne pas se faire arnaquer par des personnes aux allures frauduleuses mais ce qui était le plus étonnant était qu'il n'était pas satisfait de lui-même. Il ne se trouvait pas spécialement beau bien qu'il usait de ses charmes pour obtenir certaines faveurs dans le but de conserver le plus d'argent possible avant que celui-ci ne lui manque.
Il n'était pas du genre à être facilement effrayé mais un simple regard sur ce parc désert avait réussi à le terrifier. D’ordinaire il aurait franchi le vieux portail défiant ainsi l'aspect lugubre du paysage mais là il ne se trouvait pas le courage de le faire. Quelque chose en lui lui interdisait de s'y rendre. Il reprit donc en pressant le pas le chemin de l'hôtel où il logeait.
Il était presque deux heures lorsqu'il arriva enfin à son logement. Après une douche bien chaude, il s'allongea dans le lit pour s'endormir. Le sommeil vint assez rapidement en partie à cause de la fatigue offerte par la longue promenade qu'il avait effectué. Il se réveilla néanmoins à sept heures, le front en sueurs et les idées confuses. Pour la première fois depuis des mois il avait rêvé de ses parents, plus précisément de leur mort. Il était présent lorsqu'on leur avait tiré dessus, il avait assisté à toute la scène mais depuis toujours il se refusait à y repenser. Les sentiments accompagnant ce souvenir lui était trop douloureux et il lui était plus facile de l'occulter. Il se leva, exténué et fatigué, enfila rapidement le même jean que la veille l’accompagnant d'un tee-shirt noir et rouge, de ses chaussures préférés, d'une veste en jeans et de sa fidèle boucle d'oreille.
Fin prêt, il se dirigea vers le restaurant de l'hôtel afin de prendre son petit déjeuné. Il eut le malheur de tomber sur une jeune serveuse amoureuse de son apparence qui fit exprès d'oublier cinq fois sa commande. Il nota dans sa tête de prévenir le patron de ce comportement. Il ne souhaitait pas qu'elle soit virée, mais il en avait marre de laisser passer ces comportements puérils. Il désirait juste prendre tranquillement un petit déjeuné après une nuit bien agitée. Au bout de deux heures, il réclama l'addition et, pressé de s'en aller, ne fit pas attention au prix laissa ainsi un pourboire plus que conséquent à la serveuse qui le draguait quelques minutes auparavant.
Il décida de se rendre dans le parc qui l'avait tant effrayé la nuit dernière. Il voulait y aller pour voir s'il ressentirait à nouveau cette grande peur qui l'empêchait d'entrer et surtout pour découvrir si il avait une réelle raison d'être effrayé. En empruntant le bon chemin, il ne fut qu'à quelques mètres de l'hôtel où il séjournait. Il entra sans plus de cérémonie et ne découvrit rien. Il n'y rien d'étrange, de bizarre, rien qui le permettait d'avoir peur. Il marcha et aperçu quelques enfants jouant et riant innocemment. Il se sentait stupide de ne pas avoir considéré cet endroit comme étant sans problèmes. Il se lança alors le défi d'y retourner au alentours de minuit.
Il quitta ensuite le parc pour se rendre à la bibliothèque afin de lire un bon livre avant de vaquer à d'autre occupation.
Minuit arriva bien vite. Armé de son courage, Nathan se rendit rapidement jusqu'au parc. C'est alors qu'il ressentit la même fraîcheur dans cette nuit pourtant chaude et la même sensation qu'il ne devait pas se trouver là. Il prit néanmoins son courage à deux mains et ouvrit en grand le portail. Le grincement occasionné par ce geste fit apparaître d'autre frissons que Nathan ne jugea pas bon de considérer. Il s'avança lentement dans les profondeurs du parc.
Les allées n'étaient pas éclairé mais Nathan distinguait quelques feuilles dans la pénombre. Le bruissement de ces feuilles produit par un vent fort qui s'était manifesté peut après après son entré, eut vite fait d'effrayé Nathan qui regretta amèrement de ne pas être tranquillement allongé dans son lit. Même les démons de ses cauchemars le terrorisaient moins.
Quelque lampadaires diffusant une très faible lueur était allumée. Mais cette lumière était tellement faible que Nathan ne pouvait qu'apercevoir son ombre, hurlant chaque fois qu'il la voyait comme s'il la découvrait à chaque pas. Le silence était pesant, presque oppressant. Nathan était tellement angoissé qu'il en avait du mal à respirer.
Sa respiration saccadée tranchait le calme instauré depuis quelques seconde. Même les oiseaux ne faisait plus aucun bruit, s’en était d'autant plus inquiétant.
Nathan arriva près d'un espace plus grand, un carrefours entre plusieurs chemins. Il se posa un instant sur un des bancs tous inoccupés dans l'espoir de reprendre ses esprits. C'est alors qu'un bruit se fit entendre derrière lui. Sans réfléchir il se leva et fit quelques pas à reculons pour s'éloigner du danger. Il se savait pas ce que c'était : cela pouvait être un simple animal sans défense mais il était incapable de réfléchir, son esprit étant embrouillé par l’effroi.
Il entendit une respiration, calme, douce, ressemblant à celle d'une petite fille. Il se retourna et c'est alors qu'il la vit. Elle était là, à quelques pas de lui. Entièrement vêtue de blanc, ses cheveux blond tombant en cascade sur sa poitrine ; Elle paraissait être un ange aux yeux de Nathan.
Elle fit que pas en avant et Nathan put se délecter de la grâce qu'elle dégageait.
Il restait bouche bée devant cette créature à la beauté exceptionnelle. Tout autour de lui s'estompa. Sa peur s'envola étrangement et sa vue se brouilla à tel point qu'il dut faire un effort surhumain pour ne pas sombrer dans l’inconscience.
Elle avait la beauté d'une déesse complété par un charme démoniaque. Les membres de Nathan ne lui obéissaient plus. Son cerveau lui hurlait de s'échapper mais ses pieds en décidèrent autrement. Il s’approcha de la jeune femme jusqu'à ce que leurs souffles soit mêlés.
Elle se lova contre le torse de son prisonnier lui procurant alors un total sentiment de puissance et de sécurité. Elle traîna ensuite lentement son doigt jusqu'au creux de son cou.
Nathan était subjugué et ne vit rien venir. Son visage était appuyé contre son épaule. Elle ordonna à sa proie de ne pas bouger et enfonça ses canines dans son cou.
C'est alors que Nathan remarqua ce que sa transe lui avait fait oublier : son adversaire avait des ailes aussi noir que la nuit. Cependant il ne put s'attarder sur ce détail puisqu'elle le vida entièrement de son sang.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mespoemes.net/ptiteliline
Alice_Snape
Admin
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 03/07/2013
Age : 16
Localisation : France

MessageSujet: Re: Contre tout attente   Sam 31 Aoû - 16:30

Cool tu l'as mis!! Tu sais ce ke je t'es dit!! Very Happy C'est super bien, mais c'est bizarre, m'enfin!! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://plus.google.com/u/0/b/114676610054839079157/114676610054
ptite-liline
Co-Admin
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 20
Localisation : France

MessageSujet: Re: Contre tout attente   Sam 31 Aoû - 16:33

En quoi c'est bizarre ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mespoemes.net/ptiteliline
Alice_Snape
Admin
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 03/07/2013
Age : 16
Localisation : France

MessageSujet: Re: Contre tout attente   Dim 1 Sep - 11:29

Chai pâ! Euh... C'est pas quelque chose qu'on lit tous les jours quoi!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://plus.google.com/u/0/b/114676610054839079157/114676610054
ptite-liline
Co-Admin
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 20
Localisation : France

MessageSujet: Re: Contre tout attente   Dim 1 Sep - 11:32

C'est le but ^^' Personne ne voudrais lire quelque chose qu'on trouve partout ^^'
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mespoemes.net/ptiteliline
Alice_Snape
Admin
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 03/07/2013
Age : 16
Localisation : France

MessageSujet: Re: Contre tout attente   Dim 1 Sep - 11:33

C'est sur!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://plus.google.com/u/0/b/114676610054839079157/114676610054
ptite-liline
Co-Admin
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 20
Localisation : France

MessageSujet: Re: Contre tout attente   Dim 1 Sep - 11:33

mes amis sont toutes déçu que nathan n'est pas le héros principale ^^' Elles disent que c'est bizarre de ne pas commenncer par le héros ^^'
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mespoemes.net/ptiteliline
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contre tout attente   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contre tout attente
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contre tout chacal ...
» CONTRE TOUTE ATTENTE de Linwood Barclay
» 2000 pts UltraKlassik ( contre tout quand on sait pas quoi s'attendre)
» Récits mineurs de Louise May Alcott, adaptations libres
» 1500 points liste contre tout et n'importe quoi (je débute)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ma plume et nous :: Ecrire :: Les histoires :: Fantaisie-
Sauter vers: