Ma plume et nous

Un forum ou les écrivain amateurs et professionnels sont tous rois ! Venez découvrir les histoires des menbres et faire découvrir le fruit de votre imagination a votre publique.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quête de la vérité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ptite-liline
Co-Admin
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 20
Localisation : France

MessageSujet: Quête de la vérité...    Sam 27 Juil - 21:32

J'ai commencé à écrire une nouvelle ( qui sera peut-être un roman ^^' ). Elle n'a pas encore de titre parce que je préfère le choisir à la fin, ne sachant pas encore la suite de cette histoire.

Je ne peux pas encore la poster parce que je dois encore me relire et j'ai pas mal de boulot en ce moment mais je crée déjà le sujet pour ne pas oublier de le faire plus tard.

Merci de votre compréhension.


Dernière édition par ptite-liline le Mar 30 Juil - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mespoemes.net/ptiteliline
ptite-liline
Co-Admin
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 20
Localisation : France

MessageSujet: Re: Quête de la vérité...    Dim 28 Juil - 17:08

Chapitre 1 :



" Non, je ne partirai pas. Lança t-il courageusement."

Victor tentait, du mieux possible, de résister à l'adolescente qui se tenait devant lui. Il ne voulait pas l'énerver plus qu'elle ne l'était déjà mais il lui était impensable de la laisser tomber. Elle lui donnait pourtant de nombreuses raisons de fuir et n'avait aucun scrupule à l'insulter dans ce but.
Cela faisait déjà plusieurs mois qu'il pensait qu'elle allait mal. Il avait déjà tenté de lancer la conversation mais elle se dérobait à chaque fois. Il désespérait de pouvoir, un jour, comprendre la raison de ses peurs.
Son comportement avait complètement changé lorsqu'elle était revenue de chez ses grands-parents. Cette visite avait été faite à la hâte. Malgré les dires des parents d'Océane, il savait que ce voyage n'avait pas était prévu. Il avait une confiance aveugle envers la jeune fille et savait qu'elle l'aurait prévenu de ce départ.
Il n'avait, cependant, pas cherché à découvrir la vérité. Il avait toujours, un peu naïvement il faut le reconnaître, cru qu'elle lui dirait la vérité, toute la vérité.
D'aussi loin qu'il s'en souvienne, il avait toujours été ami avec Océane. Il se plaisait à repenser à leur rencontre. Il la regardait souvent discrètement, en classe. Non pas qu'elle l'intéressait, il la trouvait seulement différente des autres filles. Un peu sauvage, d'une bonne humeur exceptionnelle, elle était une petite fille peu commune. C'était lors d'une sortie de groupe à un voyage scolaire qu'ils étaient devenus amis.
Océane avait réussi à se perdre dans la forêt. Il n'a jamais su comment elle avait réussi à quitter le groupe des yeux, mais il la soupçonnait d'avoir vu un papillon ou un autre animal et de l'avoir suivit. Personne n'a remarqué qu'elle s'était absentée mais Victor, lui, avait bien vu qu'il manquait la petite fille un peu spéciale de l'école. Il était parti à sa recherche et avait réussi à la trouver, pleurant, dans une petite clairière.
Depuis ce jour, ils étaient devenu amis. Certes, cette amitié avait mit tout de même du temps à se construire, pour la principale raison qu'Océane avait honte de lui avoir montrer sa faiblesse mais elle est, néanmoins, devenue la plus forte amitié qu'il y avait dans leur école.
Ensemble ils avaient commis bon nombres d'actes réprimandés par les enseignants ainsi que leurs parents. Malgré tout, grâce à Victor, Océane avait réussi à calmer son côté rebelle et était devenu une jeune fille des plus charmantes pour ne pas dire séduisante. La plupart des garçons étaient attirés par elle. Seul Victor ne l'aimait pas, il la considérait comme sa meilleur amie, une soeur. Il aurait été capable de tout faire pour elle, et c'était ce qu'il s'apprêtait à faire.
Il la regarda, un peu tristement avant de relancer la conversation.

"Dit moi pourquoi tu ne veux plus me voir, j'ai besoin de savoir. Au nom de notre amitié et... n'oublie pas notre pacte."

Océane, bien que désemparée, sourit se souvenant de ce pacte. Des élèves bien plus âgés s'était emparés de l'argent qu'elle avait amené dans le but d'acheter un cadeau d'anniversaire pour Victor. Elle avait économisé pendant des mois pour lui acheter le jeux vidéo dont il rêvait.
Elle n'était pas allé à sa fête d'anniversaire parce qu'elle avait trop honte de ne pas avoir le beau cadeau qu'elle voulait lui offrir. Ses parents avaient proposé de lui donnaient de quoi acheter un autre cadeau mais elle avait refusé catégoriquement.
Victor avait eu vent de cet évènement et avait, plutôt brillamment, réussi à tromper la surveillance de ses parents pour se rendre auprès de la jeune fille. Il l'avait alors réconforté et lui avait avoué que la seule chose qu'il voulait était qu'elle soit présente. C'est suite à tout cela qu'ils avaient conclu leur pacte.

"Frère de coeur pour la vie et la mort, lança la jeune fille.
-Exactement, à l'infinie, conclu Victor."

Océane soupira plutôt bruyamment avant de s'asseoir à même le sol. Elle amena ses jambes contre son torse et les emprisonna de ses bras tremblants avant de poser doucement sa tête dessus, cachant ainsi ses magnifiques yeux bleu. Victor l'observait silencieusement. Ses longs cheveux brun étaient décoiffés sans pour autant entacher sa beauté. C'est en l'observant que Victor fit soudainement attention au décor.
Ils étaient dans ce qui semblait être une vielle cabane. Le sol était humide, des gouttes tombaient de ce qui faisait office de toit tandis que des insectes se baladaient sans faire attentions au deux adolescents.
Ils se rendaient assez régulièrement, lorsqu'ils étaient enfants, dans cette vielle cabane abandonnée. C'est pour cela que lorsque la mère d'Océane, paniquée, lui avaient annoncé la prétendue fugue de sa meilleur amie, qu'il s'était immédiatement rendu à cet endroit en omettant de prévenir ses parents.
L'endroit qu'ils avaient tant aimé avait vieillit par le temps. Le bois semblait avoir été rongé par les mites et le sol était marqué des rencontres passées. Ce lieu ne ressemblait en rien à celui qu'ils avaient fort affectionnés.
Océane ne savait pas comment amorcer la conversation. Elle savait son meilleur ami prêt à l'écouter mais elle avait promit à ses parents qu'elle ne révélerais rien... du moins, rien sur ce qu'elle était réellement.
Elle releva brusquement la tête et fit face à Victor. Elle avait trouvé le moyen de lui parler sans pour autant trahir la promesse faite à ses parents.

"Victor... En fait... Heu... C'est assez compliqué, annonça Océane.
-Prend ton temps, intervint Victor, nous ne sommes pas pressés.
-Tu te souviens du voyage que j'ai fait il y a deux mois chez mes grand-parents ?
-Oui, bien sûr, pourquoi ?
-En fait, je ne suis pas partie de mon plein gré, on m'y a forcé.
-Forcé ? Tes parents ?
-Non... On m'a... Enlevé.
-Qui ?
-Je n'en sais rien. Je revenais de la bibliothèque quand cet homme est apparu. Il m'a attrapé et m'a forcé à monter dans son véhicule. J'ai essayé de résister en vain.
-Mais alors, pourquoi tes parents ont ils dit que tu étais parti chez de la famille ?
-Ils avaient peur, ils n'ont pas eu le choix.
-Mais pourquoi ?"

Victor posait beaucoup trop de question au goût d'Océane. Elle avait accepté de lui confier la vérité mais elle ne pouvait pas tout lui expliquer. Il ne comprendrait pas et la considérerait comme une folle. Elle même ne comprenait pas tout et avait eu du mal à l'accepter.

"Ecoute Océ, commença Victor, tu peux tout me dire. Je ne te jugerais jamais, tu es comme ma soeur ! Je tiens à toi et je pensais qu'on s'était promit qu'on ne se cacherait rien.
-C'est vrai... Mais tout ça, ça me dépasse. Tu n'y comprendra rien et au mieux tu me prendra pour une folle. J'aimerais pouvoir tout te dire mais j'ai trop peur de ta réaction.
-Tu n'es plus la même. Tu as changé depuis ton retour et je m'inquiète pour toi. Je veux revoir dans tes yeux l'éclat malicieux que tu avais lorsque tu me taquinais ; je veux revoir ton petit sourire, celui que tu faisais lorsque je trébuchais ou que je te racontais une blague ; Je veux que tu sois heureuse."

Les aveux de son ami avait fort émus Océane. Elle ne savait pas qu'elle comptait autant à ses yeux et était triste que ce soit après qu'elle ait découvert qui elle était réellement qu'il lui avoue tout ça.

"Victor, l'homme qui m'a enlevé...
-Si je le retrouve, je lui fait ça fête !
-C'est mon père biologique.
-Ton quoi ?!"

Victor était choqué par ce que sa meilleur amie venait de lui dire.

"Il m'a tout expliquer. Je ne suis pas comme toi.
-Non... Tu es une fille...
-Victor... Je ne suis pas une humaine. Je suis une sorcière.
-Alors, je suppose qu'il est temps de je te le dise moi aussi...
-Que tu me dises quoi ?
-Moi non plus je ne suis pas un être humain.
-Tu me fais marcher là, tu te fout de moi, pas vrai ?
-Je suis très sérieux, moi aussi je suis un sorcier."

Océane n'arrivait pas en croire ses oreilles. A moins que sa mémoire ne lui fasse défauts, elle n'avait aucune raison de penser que son meilleur ami était lui aussi un être surnaturel. Mais plus elle réfléchissait, plus elle se disait qu'elle ignorait, il y a encore quelques mois, qu'elle même était un être pourvu de pouvoirs magiques.

"Que t'as dit ton père sur les gens comme nous ? demanda Victor.
-Qu'ils ont chacun un pouvoir qui leur est propre en plus de ceux commun à toute les personnes de... notre espèce.
-Rien d'autre ?
-Je n'ai disparut que pendant deux jours et en plus de ça, il a dût me laisser seule pour régler des problèmes.
-On a nos pouvoirs depuis la naissance. Je vais tout t'expliquer. Chaque être humain né avec des pouvoirs en lui. Dans la plus grande partie des cas, ce pouvoir s'estompe avec le temps. Mais il arrive que certaine personne le garde en eux. Ce pouvoir ce développe alors jusqu'à ce manifester pendant l'adolescence.
-Comment sais-tu tout ça ?
-Mes parents m'ont tout expliqué il y a cinq ans, lorsque j'ai fait exploser une fenêtre.
-Tu as fait quoi ?!
-Tu as très bien entendu.
-Mais moi je n'ai rien fait de bizarre, sans vouloir te vexer bien sûr.
-Ça ne me vexe pas. Je ne sais pas pourquoi tu n'as encore rien cassé mais maintenant que tu as tout découvert, nous devons nous en aller.
-Quoi ?! Tu rigoles ?!
-Tu ne connais pas encore toute la vérité sur toi. Je te connais mieux que tu ne me connais. Je me suis fais quelque potes comme nous et ils m'ont expliqué des choses très importantes.
-De quel genre ?"

Victor ne répondit pas, il venait d'entendre un bruit : quelqu'un approchait. Il lui chuchota du mieux qu'il put.

"Océ, on a pas le temps de discuter de tout ça maintenant. Tu dois me faire confiance. Tes parents te veulent du mal, il faut qu'on s'enfouit, tout les deux.
-Non, c'est hors de question."

Océane était catégorique. Elle avait une confiance aveugle en Victor mais tout cela la dépassait complètement. Elle n'aurait jamais imaginé que tout cela était réelle et que cela allait lui arriver. Au début elle pensait à une blague orchestrée par Victor mais lorsque son père lui avait fait la démonstration de ses pouvoirs, elle ne put qu'y croire. Elle avait accepté son nouveau statu mais il était hors de questions de quitter sa famille et ses amis. Elle ne pouvait pas concevoir que ses parents lui veuille du mal. Eux qui étaient si aimant depuis son enfance.
Lorsque son père biologique lui avait annoncé qu'elle avait été adopté par ses parents, elle ne lui en avait pas tenu rigueur. Elle ne savait pas pourquoi il l'avait abandonné mais elle lui en été presque reconnaissante. Rencontrer Victor a été la plus belle chose de sa vie. Elle savait très bien qu'une amitié aussi belle ne se présentait, avec un peu de chance, qu'une seule fois dans une vie.
Quand à ses parents adoptifs, il lui avait donné tant d'amour et l'avais réconforté tant de fois. Elle ne pouvait décemment pas leur en vouloir.
Le bruit se rapprocha et Victor devenait de plus en plus nerveux.

"Allons nous en ! Chuchota t-il.
-Océane ? "

Quelqu'un venait de parler. C'était la voix d'une femme d'une trentaine d'année que Victor et surtout Océane connaissaient.

"Ma chérie ? Viens, ton père et moi sommes très inquiet."

C'était la voix de la mère d'Océane. Elle voulu sortir de la cachette dans laquelle ils se trouvaient pour lui sauter dans les bras mais Victor en décida autrement. Il voulait la protéger même si elle n'avait pas conscience du danger.
Alors qu'elle allait dire sa façon de penser à son meilleur ami, un bruit se fit entendre. C'était un téléphone, et pas n'importe lequel : celui d'Ophélie, la mère d'Océane.

"Allo ? Thomas ?
-...
-Je ne l'ai pas encore trouvé.
-...
-Tu sais très bien que la seule raison pour qu'on l'ai accepté chez nous, c'est dans le but de faire d'elle une sorcière puissante, de notre coté. On a intérêt à la retrouver, sinon les autres ne le supporterons pas.
-...
-Appel les et préviens les que je suis proche d'elle, son énergie ne peut pas me tromper.
-...
-Je t'aime moi aussi. Ne t'inquiète pas, je retrouverais la gamine."

Ophélie s'impatientait dangereusement. Océane, quand à elle, était désemparée. Elle venait de comprendre que les deux personnes les plus chers qu'elle avait au monde ne l'avait jamais aimé et ne s'était occupés d'elle juste parce qu'ils convoitaient ses pouvoirs.
Elle allait dire à Victor qu'elle était d'accord pour partir avec lui lorsque qu'Ophélie les retrouva.

"Alors vous voila enfin !"

Elle allait attraper sa fille lorsque Victor se concentra et fit apparaître une boule d'énergie de couleur bleu.

"Quoi ?! Comment as tu fais pour maîtriser ce pouvoir ?
-Des amis m'ont aidé à découvrir et utiliser mon pouvoir."

Pour lui prouver de quoi il était capable, il lança son sort contre la jeune femme mais son manque d'expérience se fut ressentir et il loupa sa cible.

"Ah Ah ah ! Il faut croire que le nom ne fait pas tout. Tu es pitoyable. Écarte toi de mon chemin. Je récupérerais Océane que tu le veuilles ou non."

Océane restait silencieuse. Elle avait trop peur de sa mère pour oser parler. Elle voyait très bien que Victor n'était pas confiant. Ses pouvoirs n'étaient pas suffisants pour la battre et il lui fallait beaucoup plus d'entraînement pour espéré rivaliser avec elle.
Cependant, il ne pouvait pas se permettre de laisser tomber sa meilleur amie.

"Je ne te laisserais pas lui faire du mal. Laisse nous partir.
-Et de quel droit te permet tu de me donner des ordres ? Ton clan a beau être considéré comme fort, tu n'es pas de taille contre quelqu'un d'aussi expérimentée que moi. Je vais te faire voir ce dont on est capable."

Comme pour confirmer ses dires, elle se concentra à son tour pour faire apparaître une boule d’énergie. La sienne n'était pas comme celle de Victor : elle était verte. Mais si il n'y avait que cela...
Elle ne s'était pas autant concentrée que Victor alors que son pouvoir était environs 50 fois plus puissants. Les deux adolescents étaient terrifiés, ils n'avaient plus aucun espoir de s'en sortir.
Elle lança de toute ses forces la boule d'énergie sur Victor. Il fut projeté en arrière et s'évanouit sur le coup.

"Victor ! S'écria Océane.
-Ne t'inquiète pas, il n'est pas mort. Je l'aimais bien ce gosse, c'est dommage qu'on vous ai choisi.
-Choisi pour quoi ?
-Je ne peux pas t'en parler. Tu me suis ou alors dois-je user de la force ?
-Non... Je te suis."

Ophélie prit la main de sa fille pour rentrer chez eux. Même le contacte de sa main sur sa peau ne parvenait pas à calmer Océane et à lui dire que sa mère ne voulait pas lui faire de mal. Elle la serait tellement fort que c'en était douloureux. C'était surement l'effet recherché puisque lorsqu'Océane poussait un gémissement de douleur, un sourire sadique s'affichait sur le visage de sa mère ou plutôt : de son ravisseur.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.mespoemes.net/ptiteliline
 
Quête de la vérité...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pratchett, Terry] Les Annales du Disque-Monde - Tome 26: La Vérité
» Vos 7 vérités
» Miss Karaté Kid : le moment de vérité IV
» La vérité est-elle toujours bonne à dire?
» [Johnston, Jennifer] De grâce et de vérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ma plume et nous :: Ecrire :: Les histoires :: Fantaisie-
Sauter vers: